Congrès 2018 de la SCÉÉ Université de Regina


Le congrès annuel de la SCÉÉ a lieu durant le Congrès des sciences humaines. Notre congrès bilingue fournit, aux praticiens et aux chercheurs à l’œuvre un peu partout au pays, l’occasion de se réunir afin de débattre de questions touchant à l’éducation.

L’Université de Regina est pour la majeure partie située sur les terres visées par le Traité no 4 et elle est également présente sur le territoire visé par le Traité no 6. Le Traité no 4 porte sur le territoire traditionnel des Cris, des Saulteaux, des Nakotas, des Lakotas et des Dakotas et la terre natale des Métis. Notre priorité, en tant qu’éducateurs dans ces territoires, est de faire en sorte que tous les apprenants acquièrent une meilleure compréhension de nos histoires communes et de nos relations actuelles. L’indigénisation et la réconciliation sont au cœur de nos responsabilités collectives. [Source : http://www.uregina.ca/education/about-us/index.html]

 


 

LE MOT DE BIENVENUE DU PRÉSIDENT

Chers congressistes,

C’est avec plaisir que je vous souhaite la bienvenue au congrès annuel de la Société canadienne pour l’étude de l’éducation, tenu dans le cadre du Congrès des sciences humaines à l’Université de Regina. La SCÉÉ reconnaît officiellement que l’Université de Regina est située sur les territoires des Nêhiyawaks, des Anihšināpēks, des Dakotas, des Lakotas et des Nakodas et sur la terre ancestrale des Métis. Aujourd’hui, ce territoire demeure partagé par de nombreux peuples d’ici et d’ailleurs. À l’origine, les Nêhiyawaks appelaient Regina «oskana kā-asastēki », ce qui veut littéralement dire « l’endroit où les os s’amoncellent ». C’est pourquoi Regina est parfois surnommée « Pile O’Bones » (le tas d’os) en anglais. C’est aussi l’origine de «Wascana», le nom du parc où l’université se trouve actuellement. Je vous invite à faire usage de cette reconnaissance dans toutes vos séances afin de rappeler que notre congrès se déroule sur des terres autochtones.

Cette année, dans le droit fil de notre engagement continu envers la vérité et la réconciliation, la SCÉÉ a organisé une visite de Fort Qu’Appelle, lieu où a été signé le Traité no 4 le 15 septembre 1874. La SCÉÉ tient à respecter l’esprit et l’intention de ce traité et de tous les traités conclus avec les peuples autochtones. Si vous n’avez pas pu participer à la visite, je vous incite à en apprendre davantage sur le Traité no 4, la réconciliation et l’importance des traités pour tous les Canadiens en consultant le site Web du Bureau du commissaire aux traités (http://www.otc.ca/). Je vous recommande également de regarder la vidéo d’information « We are All Treaty » au http://www.otc.ca/videos/video_category/we_are_all_treaty_people.html.

Le congrès de la SCÉÉ de cette année s’inscrit tout à fait dans le thème global du Congrès des sciences humains, soit « Diversités convergentes». En parcourant notre programme, vous constaterez l’ampleur des recherches menées par les membres de la SCÉÉ. Je vous invite à noter tout particulièrement nos événements spéciaux, notamment la séance plénière de la SCÉÉ au cours de laquelle Marie Battiste, Ph. D., prononcera une allocution, la réception conjointe de l’ACDE et de la SCÉÉ, la conférence inaugurale à la mémoire d’Ann Sherman qui sera prononcée par Vianne Timmons, Ph. D., l’AGA de la SCÉÉ, les séances Point de mire de la SCÉÉ et les nombreuses activités spéciales des associations.

Le conseil d’administration de la SCÉÉ se joint à moi pour adresser ses sincères remerciements à Andrea Sterzuk, doyenne intérimaire, notre aimable hôtesse qui a été notre mentore tout au long de la planification de notre congrès. Nous adressons également nos remerciements à nos infatigables coordonnateurs locaux, Wanneta Martin and Keith Adolph, et à leurs collègues de la Faculty of Education de l’Université de Regina, qui n’ont ménagé aucun effort depuis un an dans la gestion de la logistique concrète qu’exige la tenue d’un congrès accueillant près de 1 000 personnes. Nous remercions aussi le comité de planification du programme, dont le travail a débuté en septembre 2017. L’élaboration du programme d’un congrès exige un jugement sûr, de la diplomatie et de très nombreuses heures de planification et d’organisation en coulisses.

Je me dois enfin de souligner tout le travail de Michael Holden, qui a créé le programme du congrès (et s’est occupé d’à peu près un million de demandes de changement), de Katy Ellsworth, gestionnaire du congrès, des communications and des relations avec les médias, et de Tim Howard, qui a tenu solidement les rênes tout au long du processus.

Le conseil d’administration de la SCÉÉ vous souhaite un excellent congrès et un séjour agréable à Regina.

Nicholas Ng-A-Fook
Président de la SCÉÉ

Le nouvelle appli de la SCÉÉ est maintenant fonctionnelle

Veuillez scanner le code QR avec votre appareil intelligent afin d’accéder à l’appli du congrès.

Congrès

La version PDF finale du programme du congrès 2018 de la SCÉÉ est maintenant disponible! PROGRAMME ICI

Cette version PDF ne sera pas mise à jour d’ici le 28 mars 2018.

La version APPLI sera disponible vers la fin d’avril.


Appel de communications FERMÉ – Nous remercions tous qui ont fait une proposition!

Les notifications seront envoyées durant la semaine du 12 février 2018 (provisoire).


Cinq bonnes raisons d’assister au Congrès 2018 à Regina Lien


Les Graduate Student Travel Awards du Congrès 2018 offert par l’Université de Regina
Link


Directives pour utiliser l’OCS (Open Conference System)

L’arbitre joue un rôle important dans le processus relatif aux propositions de communication soumises pour le congrès; nous vous incitons à mettre à jour votre profil dans l’OCS afin d’offrir vos services à titre d’arbitre.


Services de garde – CONGRÈS


Hébergement – CONGRÈS


Site web officielle – CONGRÈS

WELCOME TO | BIENVENUE À

Continue in | Continuer en