À PRPOS


La Société canadienne pour l’étude de l’éducation est la plus grande organisation de professeur.e.s, d’étudiant.e.s, de chercheur.e.s et de praticien.ne.s en éducation au Canada. La SCÉÉ est le principal porte-parole national de ceux qui créent le savoir en éducation, préparent les enseignants et les leaders en éducation et appliquent la recherche dans les écoles, les classes et les établissements du Canada. Fondée en 1972, la SCÉÉ est un organisme parapluie bilingue, composé de plusieurs associations nationales constituantes.

Rencontrez nos dirigeants

Shelleyann Scott, Présidente désignée

La Dre. Shelleyann Scott dirige actuellement la spécialisation Leadership, politiques et gouvernance à la Werklund School of Education à l’Université de Calgary. Elle a occupé de nombreux postes de direction dans des contextes universitaires, dont ceux de directrice de département, de doyenne associée – engagement professionnel et communautaire, et de directrice du programme d’études supérieures à l’Université de Calgary. Avant de se joindre à l’Université de Calgary, Shelley a été la directrice et la coordonnatrice de l’enseignement et de l’apprentissage à la Business School de la Curtin University, à l’époque la plus grande école de gestion de l’Australie. Shelley compte à son actif de l’expérience dans les domaines de l’éducation, de l’administration publique et des affaires. Elle a occupé des postes de cadre dans un bureau de district de l’éducation, dans l’enseignement au secondaire et dans les domaines de la technologie médicale et du conseil d’entreprise.

Robert Nellis, Vice-président (Anglophone)

Robert Nellis est très honoré et ravi de servir son mandat de quatre ans en tant que vice-président (anglophone) de la SCÉÉ. Robert a obtenu son doctorat au département de l’enseignement secondaire de l’Université de l’Alberta en 2007, sa thèse ayant reçu conjointement le prix de dissertation de l’Association canadienne pour l’étude du curriculum. Il a développé ce travail dans Haunting Inquiry : Classic NFB Documentary, Jacques Derrida, and the Curricular Otherwise (Sense 2009). Depuis, il a puisé dans les mémoires, la non-fiction créative, les approches artistiques et la recherche poétique. Robert aime travailler en tant que membre permanent du corps professoral de l’école d’éducation du Red Deer College et enseigne actuellement des cours en développement de l’enfant et en études familiales. Il a déjà enseigné les cours suivants : Media, Culture, and Curriculum ; Concepts of Childhood in the History of Education ; Introduction to Educational Psychology ; Communication in the Classroom ; et Inclusive Education : Adapter l’enseignement aux élèves pour la CDR. Il a également enseigné Consultation and Collaboration in Special Education, Introduction into Media Education, Assessment and Instruction of Exceptional Learners, et Individualizing Instruction for Adolescents with Special Needs pour l’Université de l’Alberta, et Introductory College English pour le Grande Prairie Regional College. Il a notamment travaillé pour la section 37 de l’Alberta Teachers Association, la Red Deer College Faculty Association et le conseil d’administration de la Learning Disabilities Association of Alberta, chapitre de Red Deer.

CSSE-Conference-icons_1024x1024

Christine Martineau, Vice-présidente (Autochtone)

Christine Martineau, Ph. D., chercheuse crie/métisse/dénée, est professeure adjointe à la Faculté d’éducation de la Concordia University of Edmonton, où elle dispense des cours dans le cadre des programmes du baccalauréat mineure en éducation, du baccalauréat en éducation après diplôme et de la maîtrise en éducation. Elle compte à son actif plus de 20 ans d’expérience en enseignement et en leadership, surtout au sein de communautés de Premières Nations (Siksika et Stoney-Nakoda, par exemple), où elle a été en enseignante, directrice d’école et direction pédagogique au secondaire.

Les recherches de la Pre Martineau portent surtout sur les politiques et les pratiques en éducation; elle explore notamment la compréhension et les perceptions qu’ont les éducateurs de l’histoire du Canada en lien avec les peuples autochtones, notamment dans le contexte de l’Alberta. Son doctorat s’est appuyé sur une méthodologie de recherche autochtone, fondée sur une vision du monde crie, en vue d’étudier l’impact de l’éducation coloniale sur le développement de l’identité autochtone. Elle a reçu le prix Thomas B. Greenfield 2019 de l’Association canadienne pour l’étude de l’administration scolaire pour la meilleure thèse de doctorat en administration scolaire et leadership, qu’elle avait terminée dans une université canadienne l’année précédente.

La Dre. Martineau a créé et anime régulièrement des ateliers de perfectionnement professionnel visant à aider les éducateurs à reconnaître et à comprendre le racisme anti-Autochtones dans le domaine de l’éducation publique et à le combattre par un travail d’éducation à la réconciliation. Elle espère ainsi contribuer à transformer les expériences et les résultats scolaires des autochtones au Canada en aidant les éducateurs à découvrir et à éliminer les obstacles qui continuent d’exister en éducation.

RoyS_2023_scaledBoD

Sylvie Roy, Vice-présidente (Francophone)

Sylvie Roy est professeure au Werklund School of Education à l’université de Calgary. Ses domaines de recherche sont : la sociolinguistique pour le changement, l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou additionnelle, l’ethnographie et l’analyse du discours. Elle a publié un livre intitulé : French Immersion Ideologies in Canada à partir de ses recherches en immersion française. Elle a travaillé en formation des maîtres pour former des enseignants de français en Alberta. Elle a également été vice-doyenne à la recherche dans sa faculté de 2018 à 2023. Elle a été la présidente de l’Association canadienne de linguistique appliquée de 2008 à 2010.

Patricia Briscoe, Secrétaire-trésorière

Patricia Briscoe est professeure agrégée à la Niagara University in Ontario. En plus de dispenser des cours au niveau de la maîtrise en leadership en éducation et dans le programme de formation à l’enseignement à cette université, elle est professeure associée dans le programme d’études supérieures à la Faculté d’éducation de la Queens University.

Patricia a enseigné dans des écoles publiques (en Ontario et à Terre-Neuve) et dans des établissements d’enseignement supérieur. Elle a aussi été, pendant quatre ans, gestionnaire de la mobilisation des connaissances du Réseau d’échange des connaissances pour la recherche appliquée en éducation (RÉCRAE) du ministère de l’Éducation de l’Ontario.

Dans ses recherches, elle vise surtout à combiner son travail auprès d’éducateurs et de communautés dans des pays en développement tout comme son travail au sein de programmes internationaux d’enseignement et d’études de courte durée à l’étranger avec des théories sur l’apprentissage transformateur, le renforcement du capital humain et la mobilisation des connaissances. Elle croit que tout le monde a droit à une éducation de qualité et que l’accès à une telle éducation ne devrait pas dépendre de l’endroit où l’on naît et où l’on vit.

Patricia se réjouit de de poursuivre son engagement auprès de la SCÉÉ dans son nouveau rôle de secrétaire-trésorière et de travailler en collaboration avec le bureau de direction et les associations constituantes nationales de la SCÉÉ.

Rencontrez notre personnel

Tim_Howard_Web_Colour copy

Tim Howard, directeur de l’administration

Tim est heureux d’être employé par la CSSE depuis 1982. Au cours de cette période, Tim a rencontré de nombreuses personnes extraordinaires et a tissé des liens solides. Tim aime vivre sa vie avec son partenaire, remplie de voyages, de bonne nourriture et de bons amis. Le rôle de Tim au sein de la SCÉÉ consiste à assurer la gouvernance et les finances de la SCÉÉ et de quatre autres organismes nationaux (CASAE, CNIE, CSSHE et STLHE).

Barb_Ford_Web_Colour copy

Barb Ford, Services aux membres

Barb est au service de la Société depuis plus de 10 ans.  Le rôle de Barb est de gérer les inscriptions des membres, des conférences et des événements spéciaux, ainsi que d’autres tâches selon les besoins.  En outre, Barb s’occupe de quatre autres organisations nationales à ce bureau, à savoir la STLHE, la CNIE, la CSSHE et la CASAE.

Mike and Hakodate Chair 2

Michael Holden, gestionnaire du congrès

Michael (Mike) est membre de la SCÉÉ depuis 2014. En tant que gestionnaire de conférence, Mike travaille avec le conseil d’administration, le comité du programme, l’équipe locale et les organisateurs du congrès pour coordonner les préparatifs de la conférence annuelle. En dehors de son travail avec la SCÉÉ, Mike est étudiant au doctorat à l’Université Queen’s à Kingston, en Ontario. Ses recherches portent sur l’évaluation en classe, la formation des enseignants et l’équité. Ses intérêts professionnels comprennent l’amélioration de la façon dont nous préparons les nouveaux enseignants et le développement de réseaux de collaboration plus solides entre les formateurs d’enseignants au Canada.

Werklund-289-reduced

Cameron Smith, gestionnaire des communications

Cam a commencé à travailler avec la SCÉÉ en 2016. En tant que gestionnaire des communications, Cam soutient le site Web, les médias sociaux et les mises à jour destinées aux membres. En dehors de son travail avec la SCÉÉ, Cam est un étudiant au doctorat à l’Université d’Ottawa, en Ontario. Ses intérêts de recherche comprennent le français langue seconde, la formation des enseignants et l’intégration de la technologie.

Objectifs de la SCÉÉ

L’objectif de la SCÉÉ est de promouvoir l’avancement de la recherche et de l’érudition canadiennes en éducation. Afin de remplir son mandat, la SCÉÉ doit :

  • permet la discussion d’études, de questions et de tendances en éducation, et la diffusion des résultats de recherche ;
  • promouvoir les échanges entre les membres et d’autres chercheurs en éducation au Canada et à l’étranger ;
  • favoriser les partenariats et, par la recherche en éducation, influencer les politiques publiques et aider à déterminer la nature, la structure et le financement du programme de recherche. La SCÉÉ s’efforce d’atteindre cet objectif en faisant participer des chercheurs qui reflètent la diversité socioculturelle du Canada.

Gouvernance

La SCÉÉ est dirigée par un conseil d’administration composé d’un exécutif élu et des présidents des associations constitutives et du comité des étudiants diplômés, soutenu par un personnel permanent dans notre bureau d’Ottawa.

Fédération canadienne des sciences humaines

La Fédération canadienne des sciences humaines, connue sous le nom de Fédération, est une organisation fondée sur l’adhésion qui regroupe 66 sociétés savantes et 71 universités et collèges, soit plus de 70 000 chercheurs, étudiants et praticiens à travers le Canada. La SCÉÉ est l’une des plus grandes sociétés savantes de la Fédération.

Par ses activités, la Fédération s’efforce d’appuyer et de faire progresser la recherche canadienne en sciences humaines et sociales, des domaines qui sont intrinsèquement importants pour le développement de la compréhension sociale, culturelle et économique, donnant ainsi à notre société les outils nécessaires pour aborder les questions les plus complexes.

Pour plus d’informations sur la Fédération, veuillez consulter leur site web.

WELCOME TO | BIENVENUE À

Continue in | Continuer en