À PROPOS DE LA SCÉÉ


La Société canadienne pour l’étude de l’éducation est le plus vaste regroupement de professeures et professeures, d’étudiantes et étudiants, de chercheures et chercheurs ainsi que de practiciennes et practiciens dans le domaine de l’éducation au Canada.La SCÉÉ constitue le principal porte-parole national des personnes qui font progresser les connaissances en éducation, qui forment des enseignantes et enseignants ainsi que des chefs de file dans le monde de l’éducation, et qui mettent les résultats de la recherche en pratique dans les maisons d’enseignement du Canada. Fondée en 1972, la SCÉÉ, qui est bilingue, regroupe plusieurs associations nationales constituantes.

Voici notre bureau de direction

Nicholas Ng-A-Fook edit

Nicholas Ng-A-Fook, president de la SCÉÉ

Nicholas Ng-A-Fook est professeur en étude du curriculum et dirige le programme de formation des enseignants à l’Université d’Ottawa. Dans le cadre de ses fonctions administratives, de ses cours et de ses recherches et en collaboration avec des communautés et des conseils scolaires autochtones locaux, il s’emploie à répondre aux 94 appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation. Il travaille de concert avec des collègues en vue de créer un programme de formation à l’enseignement d’avant-garde qui promet de faire en sorte que les étudiants en pédagogie soient prêts à répondre aux demandes sociales, économiques et culturelles du 21e siècle. Dans le cadre de son mandat administratif, il est en train de créer avec ses collègues une stratégie de plate-forme numérique, incluant des laboratoires de conception mobiles en innovation sociale, leur programme étant repensé à la lumière des nouveautés constantes dans la recherche en éducation axée sur les sciences humaines. Les travaux de Nicholas portent surtout sur l’étude du curriculum (élaboration de politiques, mise en œuvre et intégration des nouvelles technologies). Il puise dans les recherches sur les récits de vie (autobiographie, ethnographie, histoire orale et analyse narrative) en vue de créer, avec des communautés autochtones et d’immigrants de première génération, des projets d’éducation en histoire orale et des curriculums adaptés à leurs particularités culturelles. Au cours des trois dernières années, Nicholas s’est efforcé d’établir des partenariats plus solides en recherche et en formation à l’enseignement aves des administrations de conseils scolaires, des directions d’école et des enseignants associés principaux dans la région de l’Outaouais ainsi qu’avec des équipes aux États-Unis, en Chine et ailleurs dans le monde afin de répondre aux priorités collectives dans le domaine du curriculum. Ayant eu l’occasion de travailler avec une communauté éducative élargie lorsqu’il était président de l’Association canadienne pour l’étude du curriculum et trésorier de la SCÉÉ, Nicholas a développé d’étroits partenariats et des amitiés fructueuses avec divers collègues un peu partout au Canada. En retour, la SCÉÉ lui a fourni un réseau précieux lui permettant de collaborer avec certains des meilleurs chercheurs en éducation au Canada dans le cadre de diverses subventions de recherche provinciales et fédérales portant sur des initiatives liées à la formation à l’enseignement et à l’étude du curriculum.

ThomasL_2017

Lynn Thomas est la présidente désignée de la SCÉÉ

Diplômée de l’University of British Columbia, Lynn Thomas, Ph. D., enseigne depuis douze ans à l’Université de Sherbrooke au Québec où elle est professeure titulaire, responsable des programmes de 1er et de 2e cycles en enseignement de l’anglais langue seconde et coordonnatrice des stages du programme de maîtrise en enseignement. Auparavant, elle a dirigé la School of Education à la Bishop’s University. Elle a été, pendant huit ans, membre du bureau de direction de l’Association canadienne pour la formation des enseignants (ACFE) où elle a occupé les postes de directrice des communications, de vice-présidente, de présidente et de présidente sortante. Au cours de cette période dans l’ACFE, Lynn a participé à la refonte des prix décernés aux diplômés pour souligner les recherches nouvelles dans le domaine de la formation à l’enseignement et elle a également présidé le comité qui a créé le nouveau Prix d’excellence pour l’ensemble des travaux de recherche en formation à l’enseignement. Dans son rôle de présidente sortante, elle a organisé deux réunions de travail sur la formation à l’enseignement au Canada au cours des trois dernières années, ce qui a donné lieu à deux publications regroupant des chapitres rédigés par les participants, un troisième ouvrage devant paraître au printemps. Lynn est actuellement membre du Collectif CLÉ, un groupe de recherche international qui étudie la continuité des apprentissages en lecture et en écriture, dans une langue ou plusieurs et à toutes les étapes de la scolarisation. Lynn est parfaitement bilingue (anglais et français); ses recherches portent surtout sur la littératie en langue seconde, le développement de l’identité professionnelle chez les enseignants et l’auto-apprentissage quant aux pratiques en formation à l’enseignement.

Publications récentes

Thomas, L. (2017). Learning to Learn about the Practicum: A Self-Study of Learning to Support Student Learning in the Field Studying Teacher Education, 14, 1-14.

Thomas, L. (Ed.). (2016). Canadian Association for Teacher Education Keynote Presentations 2009-2013. E-book published by the Canadian Association for Teacher Education accessible at http://cate-acfe.ca/wp-content/uploads/2017/02/CATE-Conference-Keynote-Presentations-2009-2013.pdf

KirkAnderson edit

Kirk Anderson est vice-président (anglophone) de la SCÉÉ

Kirk Anderson en est à son deuxième mandat à titre de doyen de la Faculté d’éducation à la Memorial University of Newfoundland. Il est titulaire d’un doctorat en administration scolaire et leadership pédagogique de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario de l’University of Toronto (2002). Il est né dans l’ouest de la province de Terre-Neuve dans une famille d’origine micmaque et inuite. Il a été enseignant et directeur d’école et, au cours de cette période, il a été actif dans l’administration d’un arrondissement scolaire. Il a fait partie de la Newfoundland and Labrador Teachers’ Association. Après cette partie de sa carrière dans l’enseignement (1981-2004), il devient professeur en sciences de l’éducation à l’University of Saskatchewan (2002-2003), à l’University of Calgary (2004-2007) et à l’University of New Brunswick (2007-2011), où il a été nommé doyen associé, avant de se joindre à la Memorial University en 2011. En 2007, il s’est vu décerner le prix d’excellence en enseignement par la Graduate Students’ Association de l’University of Calgary. Ses principaux domaines de recherche universitaire sont le leadership en éducation et l’efficacité des écoles. Il a aussi mené des recherches importantes sur le succès des écoles autochtones et collaboré à divers projets internationaux. Il est actuellement membre de plusieurs groupes de recherche nationaux et internationaux. Plus récemment (2013), il a été nommé membre du comité des questions autochtones de l’Université de l’Arctique. Kirk est le nouveau président (2017-2019) de l’Association canadienne des doyens et doyennes d’éducation (ACDE) ainsi que le vice-président anglophone (2016-2020) de la Société canadienne pour l’étude de l’éducation.

Giuliano Reis edit

Giuliano Reis est le secrétaire-trésorier de la SCÉÉ

Giuliano Reis est professeur agrégé à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa. Il aspire à ce que l’apprentissage et l’enseignement de la science contribuent à bâtir un monde meilleur (serait-ce une ambition irréaliste?). Son principal champ d’intérêt en tant que chercheur est l’analyse de discours en science et l’éducation à l’environnement dans divers contextes d’apprentissage. Il est marié à Juliana Reis et le couple a deux enfants, Ana-Julia et Maria-Luiza.

Objectif de la SCÉÉ

L’objectif de la SCÉÉ est de promouvoir la recherche en éducation au Canada. Dans ce but, la Société s’engage à :

  • offrir des occasions de débats autour de travaux, de questions et de tendances de l’heure dans le domaine de l’éducation. Elle entend, pour cela, faciliter la diffusion des résultats de recherche ;
  • encourager les échanges entre ses membres et l’ensemble de la communauté scientifique canadienne et internationale ;
  • promouvoir des partenariats qui, par la recherche en éducation, sauront influencer les politiques publiques et contribuer à définir la nature, la structure et le financement des programmes de recherche.

Gouvernance

La SCÉÉ est dirigée par un conseil d’administration composé du bureau de direction élu ainsi que des présidents des associations membres et du comité des étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs. Elle dispose à Ottawa d’un secrétariat permanent.

La Fédération canadienne des sciences humaines

La Fédération canadienne des sciences humaines regroupe 66 associations savantes et 71 universités et collèges, comprenant plus de 70 000 chercheurs, étudiants et praticiens de tout le pays. La SCÉÉ est une des plus importantes associations savantes à la Fédération. Par ses multiples activités, la Fédération s’emploie à appuyer et à promouvoir la recherche en sciences humaines, disciplines essentielles à la compréhension des phénomènes sociaux, culturels et économiques, nous permettant ainsi de résoudre les problèmes les plus complexes. Vous pouvez visiter le site http://www.ideas-idees.ca pour trouver des renseignements concernant la Fédération.

WELCOME TO | BIENVENUE À

Continue in | Continuer en