ACÉÉA


Site Web

http://www.casieaceea.org

À propos

Remerciements

Nos plus sincères remerciements à toutes les personnes qui ont participé aux assemblées autochtones de la SCÉÉ et partagé leurs points de vue, leur temps, leur énergie et leurs espoirs en vue de mettre sur pied une association pour les autochtones au sein de la SCÉÉ.  Cette association, qui est maintenant devenue une réalité, est une nouveauté qui réjouit les professeurs, les étudiants, les chercheurs et les praticiens dans le domaine de l’éducation des autochtones.

L’Association canadienne pour l’étude de l’éducation des autochtones (ACÉÉA)

L’ACÉÉA assure la promotion de l’éducation des autochtones en favorisant le dialogue entre les professeurs, les étudiants, les chercheurs et les praticiens à l’œuvre dans ce domaine.  L’ACÉÉA est une association constituante de la Société canadienne pour l’étude de l’éducation (SCÉÉ).  Conformément aux statuts et règlements de l’Association canadienne pour l’étude de l’éducation des autochtones, son but est de :

favoriser l’échange d’idées sur la recherche et le développement actuels dans le domaine de l’éducation des autochtones au Canada ;
fournir un lieu de discussion sur l’éducation des autochtones dans un contexte canadien ;
encourager la publication d’articles et de rapports de recherche sur l’éducation des autochtones ;
réunir des membres dont les domaines sont très différents, mais qui ont un intérêt commun pour l’éducation des autochtones ;
susciter et encourager le souci des priorités des populations autochtones et de leurs communautés en matière de recherche et le recours à des méthodes et à des protocoles de recherche respectueux au sein des sphères d’éducation canadiennes sous tous leurs aspects.

Introduction

Au congrès 2008 de la SCÉÉ, une proposition visant à faire de l’Association canadienne pour l’étude de l’éducation des autochtones, qui venait d’être créée récemment, une association constituante de la Société canadienne pour l’étude de l’éducation a été adoptée.  Le comité de direction de l’ACÉÉA pour l’année 2008/2009 réunit les personnes suivantes : Laara Fitznor, University of Manitoba, Dwayne Donald, University of Alberta, Marie Battiste, University of Saskatchewan, Rainey Gaywish, University of Manitoba, Cam Willett, Université Laurentienne et Verna Billy-Minnabarriet.

Histoire de l’ACÉÉA

L’idée d’une association constituante de la Société canadienne pour l’étude de l’éducation qui s’occuperait de questions autochtones a été discutée lors des assemblées autochtones prévues au programme du congrès de la SCÉÉ depuis 1998.  Le programme du congrès de 1998 identifiait Merle Richards (Brock University) comme président de l’assemblée au cours de laquelle l’idée de préciser le mandat, les statuts et règlements et les conditions d’adhésion ainsi que les aspirations de l’assemblée serait discutée.  Laara Fitznor (Manitoba) a coprésidé la réunion qui a donné lieu à un échange sur les aspirations et besoins relatifs à la création d’une association et à la décision qu’à tout le moins une assemblée autochtone soit prévue dans chacun des programmes des congrès subséquents de la SCÉÉ jusqu’à ce qu’une association soit formée en vue d’inclure les principaux universitaires oeuvrant dans le domaine.  L’espoir était qu’au cours de ce processus, une masse critique de personnes s’intéressant à la création d’une telle association prendrait forme en temps et lieu.  Au cours des quelques années qui ont suivi, plusieurs professeurs, étudiants, chercheurs et praticiens, autochtones et non-autochtones, se sont réunis durant les plages prévues au programme pour poursuivre la conversation en vue de former une association.  Ces dernières années, Dwayne Donald (University of Alberta), Laara Fitznor (University of Manitoba), Marie Battiste (University of Saskatchewan) et Joann Archibald (University of British Columbia), entre autres membres de la SCÉÉ, se sont employés, au sein d’un groupe de travail, à voir à la création d’une association qui fournirait un espace pour les échanges sur l’éducation des autochtones et sur les recherches connexes.  À la suite de ce travail, la direction de la SCÉÉ a lancé l’invitation d’établir en bonne et due forme l’ACÉÉA en présentant, à l’AGA 2008 de la SCÉÉ, les statuts et règlements, les noms des membres du comité de direction et les conditions d’adhésion afin que le tout soit ratifié.  À la réunion précongrès,  Joann Archibald (University of British Columbia) et Marie Battiste (University of Saskatchewan) ont présidé les délibérations visant à préciser les statuts et règlements, les conditions d’adhésion ainsi que les espoirs et désirs de l’association et à élire le comité de direction.  Une fois ces éléments essentiels confirmés, la prochaine étape a consisté à présenter, lors de l’AGA de la SCÉÉ, une proposition selon laquelle l’Association canadienne pour l’étude de l’éducation des autochtones deviendrait une association constituante de la Société canadienne pour l’étude de l’éducation, proposition qui fut adoptée.

Coprésidents

Aubrey Hanson
ajhanson à la ucalgary.ca

Dustin Louie
dwlouie à la ucalgary.ca

WELCOME TO | BIENVENUE À

Continue in | Continuer en